Achetez, mettez votre bien en location, obtenez des réductions d'impôts ihnfa.hn ™

Instaurée en 2013, la loi au nom de l'ex-ministre du Logement a pour objectif la construction annuelle de 500 000 nouveaux logements, ayant tous une vocation locative. Ces logements doivent en outre satisfaire répondent par ailleurs aux nouvelles normes environnementales.

En contrepartie, les futurs propriétaires peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt s'ils investissent dans la pierre dans les conditions de la loi duflot. Un certain nombre de conditions sont posées pour profiter de la défiscalisation propre à la loi duflot immobilier.

lois duflot 2014

En premier lieu, le bâtiment doit obéir à la norme BBC. L'appartement doit par ailleurs être loué pendant au moins 9 années, avec des loyers plafonnés.

Tous les ans, un plafond de ressources des personnes souhaitant louer est fixé, ainsi que les régions où la loi Duflot s'applique. La loi duflot logement vise à inciter à l'acquisition de logements locatifs.

La loi Scellier est ainsi supplantée. Concrètement, tous les contribuables français achetant un bien immobilier neuf ou en phase d'achèvement entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2016 bénéficient de 18% de défiscalisation, celle-ci s'étalant sur 9 ans.

La défiscalisation peut atteindre six mille chaque année. L'investissement peut porter sur un ou deux logements par an, pour un montant maximum de 300 000 euros.

Ces avantages fiscaux sont d'ailleurs cumulables avec d'autres possibilités de défiscalisation immobilière comme la loi Bouvard. Le plafond total est dans ce cas de dix mille euros.

Afin de se rendre compte des baisses d'impôts que l'on peut tirer de la loi Duflot, il est indispensable d'avoir les chiffres sous les yeux en réalisant une loi duflot simulation. Pour donner un exemple, l'acquisition d'un bien pour 300 000 euros permet de bénéficier d'une réduction fiscale de 54 000€ sur neuf ans, donc 6 000 euros chaque année.

En plus de cette simulation concernant la réduction d'impôts, il est recommandé, avant de choisir, de procéder à la simulation des loyers qui seront perçus. Ceux-ci sont effectivement fonction de la situation des locataires mais aussi de la zone où se trouve le logement..